KWS
   
 

Rhizomanie

Rhizomanie est une maladie des plantes de la famille des chénopodiacées provoquée par le développement d'un virus (BNYVV), lequel est inoculé et transmis par un champignon du sol : Polymyxa betae.
Cette maladie concerne toutes les régions du pays, avec une évolution variable d'une région à l'autre. Les conditions climatiques de ce dernier printemps ont été favorables à son développement.

Symptômes:
Au niveau des feuilles: 

  • Jaunissement des nervures (rarement observé) 
  • Flétrissement plus rapide des feuilles aux heures chaudes (à partir du stade 6 à 8 feuilles).

Par rond dans le champ, virement de la couleur du feuillage au vert pâle (effet puzzle). Les nouvelles feuilles, au centre de la plante, sont généralement étroites, leurs pétioles sont allongés et dressés. Ou alors, la feuille devient gaufrée.

Au niveau des racines (surtout en fin de végétation)

  • Développement d'un chevelu racinaire, entraînant beaucoup de terre dans laquelle on distingue des radicelles blanches dans une masse de radicelles desséchées (brunes) : "barbe poivre et sel".
  • Etranglement du pivot racinaire et brunissement des anneaux vasculaires (visible par coupe transversale ou longitudinale de la racine).

 Conséquences:

  • Diminution de la richesse.
  • Perte de rendement.
  • Augmentation de la teneur en sodium.
  • Diminution de la teneur en azote aminé.
  • Augmentation de la teneur en sucre inverti.

 

Comment détecte-t-on la rhizomanie ?
Outre les symptômes visuels et les dégâts, la présence de la maladie peut encore être détectée par un test ELISA effectué en laboratoire, soit à partir d'un échantillon de plante, soit à partir d'un échantillon de sol.
Cependant, ce test est relativement coûteux. Il est utile en cas de doute.

 

 

 
KWS